Etude sur le paradoxe de Sikasso, 2014-2015

    Cette recherche, financée par la Banque mondiale, vise à cerner les schémas économiques et socioéconomiques dans lesquels les producteurs de coton s’engagent et fonctionnent et comprendre les logiques d’économie familiale, à cerner en quoi et à quel degré les mesures d’ajustement peuvent fournir des solutions adaptées aux problématiques structurelles des producteurs de coton « pauvres », enfin à identifier des particularités régionales de la région de Sikasso et de vérifier que ces particularités peuvent représenter des éléments réellement explicatifs du « paradoxe ». Une double approche quantitative (167 exploitations) qualitative a été mobilisée dans deux zones du vieux bassin cotonnier.


    © 2006 - 2022 Miseli - l’anthropologie dans le développement. Tous droits reservés. Une réalisation