Programme sur les transferts monétaires

    Ce programme de recherche se décline en deux études menées consécutivement :  

    1. Analyse des dynamiques sociales et des pouvoirs des parties prenantes pour la mise en place de Transferts Monétaires à Usage Multiple (TMUM) pluriannuels au Nord Mali (2016-17)

    2. Le ciblage dans les systèmes de protection sociale : étude comparative sur deux méthodes « HEA » et une méthode « PMT » de ciblage pour des programmes de transferts monétaires dans le cercle de Gao, Mali (2016-17)

    Ces deux études ont été financées par ECHO dans le cadre de la mise en place de programmes de transferts monétaires multi-annuels. 

    L’étude « Analyse des dynamiques sociales et des pouvoirs des parties prenantes pour la mise en place de Transferts Monétaires à Usage Multiple » permet de définir l’environnement socio-anthropologique et politico-sécuritaire dans lequel les programmes interviennent, la notion de pouvoir, ses fondements et ses enjeux, et de faire une typologie des différents types et relations de pouvoir, formels comme informels, et des mécanismes sous-jacents qui régissent et régulent le fonctionnement des communautés et des ménages. Elle permet également de comprendre les interactions entre le programme envisagé et le contexte, en analysant les éventuels effets des transferts monétaires déjà mis en œuvre dans la zone sur les dynamiques sociales, si ce type de programme contribue au renforcement des asymétries de pouvoir initiales. Elle permet enfin d’identifier les risques et opportunités pour la mise en œuvre du programme, sachant que l’Etat envisage la mise en place de programmes de protection sociale dans la zone. Elle repose sur des entretiens et groupes de réflexions à Bamako auprès des acteurs des transferts monétaires, et sur des terrains qualitatifs dans les cercles de Diré et de Gourma-Rharous.

    Cette étude s’est accompagnée d’ateliers de réflexion du type « problem solving » avec des acteurs nationaux et internationaux (ONG, IRD, ECHO, DUE, DNS) sur le concept de do no harm et les risques associés aux transferts monétaires pour les acteurs comme pour les bénéficiaires, les modalités d’intervention d’urgence, d’aide sociale et de développement, la question du suivi-évaluation dans ce contexte. Ces ateliers ont fait l’objet d’une restitution spécifique.

    Rapports

    Miseli ECHO CCTS Dynamiques locales

    L’étude « Le ciblage dans les systèmes de protection sociale : étude comparative sur deux méthodes « HEA » et une méthode « PMT » de ciblage pour des programmes de transferts monétaires dans le cercle de Gao » permet de comprendre comment différents mécanismes de ciblage ont été formulés, mis en œuvre et utilisés dans deux communes du cercle de Gao (une de la vallée du fleuve avec une population sédentaire, une de la zone exondée avec une population agropastorale), comment ils sont perçus par les agents des structures chargés de leur mise en œuvre et comment leurs différents mécanismes sont compris et acceptés par les populations.

    Cette étude a fait l’objet d’une restitution partielle sur la méthode HEA lors d’un atelier national sur les filets sociaux en 2016, et d’une restitution totale en fin d’étude en 2017 auprès des acteurs concernés par les programmes étudiés.

    Rapports

    Miseli ECHO BM Etude comparative ciblage Rapport définitif


    © 2006 - 2022 Miseli - l’anthropologie dans le développement. Tous droits reservés. Une réalisation