Cette étude, menée par Groupe Développement/Acting for Life en collaboration avec le Cirad, vise à comprendre l’ampleur du secteur de l’embouche en zone périphérique de la capitale, le profil et la localisation des emboucheurs, leurs pratiques et leurs débouchés commerciaux. Des entretiens et des questionnaires ont été menés auprès d’emboucheurs, de vendeurs de bétail et de bouchers sur les principaux sites identifiés, en centre-ville ou en zone périurbaine.


     

    Cette étude financée par l’Agence Suédoise de Coopération pour le Développement International (ASDI) au Mali et mis en œuvre par le GERES. L’étude vise à produire un point de situation au démarrage du projet et à produire des indicateurs (équipement des exploitations et des ménages, revenus, perception de l’offre de services et attentes) permettant de mesurer les bénéfices pour les ménages de l’accès à de nouveaux services et du développement de l’activité économique sur leur territoire.


    Cette étude, fiancée par le MAE du Grand-Duché de Luxembourg via l’agence PROMAN, vise à cerner les attentes en termes de formation professionnelles et d’accès à l’emploi des jeunes ruraux des deux régions, afin d’appuyer la formulation de programmes de formation professionnelle. L’étude inclut un volet qualitatif de focus-groups et d’entretiens et un volet d’enquête par questionnaire (240 jeunes) auprès de jeunes, hommes et femmes, âgés de 14 à 34 ans.


    Entre janvier et juin 2021, Miseli a mené l’évaluation finale du programme triennal 2018-2020 de l’ONG Smara (Santé Mali Rhône Alpes). Smara est une ONG médicale dont le siège social est basé à Lyon et qui intervient dans la région de Tombouctou depuis 1985 – plus spécifiquement dans les districts de Goundam, Diré et Niafunké. Smara a pour objectif principal de contribuer à l'amélioration de la santé des populations au Nord Mali en favorisant notamment l’accès aux soins, l’accompagnement des étudiants et la formation des personnels de santé maliens et la mise à disposition d’équipement médical. Pour cette évaluation, Miseli a développé une approche méthodologique combinant trois approches non-expérimentales classiques : l’étude de cas multiples appuyée par une importante activité de terrain auprès des partenaires et des bénéficiaires du programme, l’évaluation participative impliquant une phase de pré-évaluation participative impliquant un nombre réduit d’interlocuteurs clés et une phase d’autoévaluation ouverte à tous les membres de Smara  et une évaluation de processus consistant à documenter l’intégralité du processus de mise en œuvre du programme (diagnostic, conception, mise en œuvre des activités et suivi, efficacité). Financement Smara.


    Cette étude a été financée par le PAM et la DNPSES et a été menée par l’IRAM en partenariat avec Miseli. Elle vise à faire émerger des règles communes, des standards minimums d’intervention et des lignes directrices en matière de filets sociaux. L’étude a consisté en des entretiens institutionnels avec les parties prenantes impliquées dans la conception et la formulation de programmes de filets sociaux, et des entretiens opérationnels dans le cercle de Kita avec des opérateurs et des acteurs de terrain qui mettent en œuvre ces programmes.

    Cette étude a fait l’objet d’ateliers nationaux de lancement, de restitution et de réflexion stratégique, incluant tous les acteurs des filets sociaux au Mali, étatiques et non étatiques (bailleurs, ONG internationales, ONG locales).

    Rapport

    IRAM-Normes et procédures - Filets sociaux Mali- 2020_VF


    © 2006 - 2022 Miseli - l’anthropologie dans le développement. Tous droits reservés. Une réalisation